· 

Levothyrox : 100.000 nouvelles boîtes de l'ancienne formule disponibles en France

Une première vague de boîtes de médicaments contre les problèmes de thyroïde avec l'ancienne formule a été délivrée mercredi. La suite devrait être mise à disposition "début 2018".

Le laboratoire pharmaceutique Merck Serono a annoncé jeudi que 100.000 nouvelles boîtes de l'ancienne formule du Levothyrox étaient disponibles en France et que 100.000 autres étaient en cours d'acheminement pour "début 2018", alors qu'une nouvelle procédure judiciaire a été engagée contre le laboratoire.

 

"Deux vagues" de délivrance des boîtes. Cette réimportation de l'Euthyrox, ancienne formule de son traitement contre l'hypothyroïdie avait été annoncée en novembre, et confirmée la semaine dernière par Thierry Hulot, le patron des activités biopharmaceutiques du groupe en France. Comme lors de la précédente importation, Merck assure la délivrance des boîtes en "deux vagues". La première est effective depuis mercredi 16h. La deuxième mise à disposition devrait intervenir "début 2018", a précisé Valérie Leto, pharmacien responsable chez Merck Serono. Valérie Leto a rappelé que ces boîtes s'adressaient aux patients ayant "déjà commencé un traitement" avec l'Euthyrox et bénéficiant d'une ordonnance de renouvellement. Dans ce cas, ils peuvent se présenter dans n'importe quelle officine et recevoir le médicament "en pharmacie en moins de 24 heures".

 

Des traitements jusqu'à mars 2018. Le laboratoire demande aux officines "d'éviter de faire des stocks" et de ne passer des commandes que sur présentation d'une ordonnance, afin d'éviter les pénuries. Ces 200.000 nouvelles boîtes doivent permettre aux 100.000 patients français traités avec l'ancienne formule de continuer à l'être jusqu'en mars 2018. La semaine dernière, Thierry Hulot avait annoncé que l'Euthyrox ne serait pas disponible "éternellement" en France. Merck espère pouvoir remplacer l'ancienne formule par la nouvelle dans toute l'Europe d'ici à fin 2018 au plus tard. Le laboratoire avait déjà importé depuis l'Allemagne d'anciennes boîtes de Levothyrox début octobre après que plusieurs milliers de patients eurent signalé les effets indésirables du médicament, à la suite de l'utilisation de la nouvelle formule lancée en France en mars 2017. Selon le laboratoire, ces effets imputés au Levothyrox concernent 22.000 à 25.000 patients français sur trois millions.

 

En parallèle, une association de malades de la thyroïde a annoncé jeudi avoir assigné Merck, déjà confronté à plusieurs plaintes, pour le contraindre à donner des réponses sur le Levothyrox. Le 14 novembre, le tribunal de Toulouse avait condamné le laboratoire à fournir "sans délai, le produit ancienne formule" du Levothyrox. Une nouvelle demande émanant de 23 patients doit être examinée jeudi.

 

SOURCE : EUROPE 1 LE 21/12/2017


Le mot de la team VNLO :

Les plaignants présents dans la salle d'audience ce matin (malgré le fait que tout le monde ait été informés que l'audience était maintenue à 9h15, malgré le fait qu'elle ait démarré à 10h30 au lieu de 11h30 prévu initialement) auront tous entendus l'avocat du laboratoire Merck dire : 

 

218.000 boites arrivent en ce moment chez les grossistes répartiteurs. 

 

Evidemment, après l'audience de Lyon du début de la semaine, celle de Toulouse ce matin, on a bien compris qu'il fallait faire vite. 

 

100 000 boites en 8 dosages différents pour 22.000 pharmacies, pour info, ça fait 4 boites et demie par pharmacie et c'est toujours largement insuffisant. 


Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    DOM (jeudi, 21 décembre 2017 18:22)

    L'avocat de Merck a dit ce matin en audience à Toulouse que 218.000 boites étaient en train d'être distribuées chez les grossistes répartiteurs.

    218.000 boites pour 22.000 officines et en 8 dosages, ça fait une boite de chaque dosage par pharmacie.

    Finalement, on apprend que c'est 100.000 boites qui sont livrées !

    Ca fait plus que 4 boites par pharmacie ! il n'y en aura pas pour tout le monde encore une fois.

    Comment peuvent ils être aussi mal informés par leur client ? Ou alors, c'est juste pour la plaidoirie ?

    C'est un peu facile...

  • #2

    Ann Eva (jeudi, 21 décembre 2017 18:29)

    oui après Lyon et Toulouse, et bientôt la réponse du juge pour St Gaudens, il faut se dépêcher, mais çà ne sera pas suffisant pour livrer tout le monde d'une part, et de l'autre çà n' enlèvera pas les effets indésirables cumulés depuis mai 2017. Je défie le labo Merck de trouver une seule personne qui serait prête à reprendre son maudit cachet après ce qu'elle a du endurer.

  • #3

    marie (jeudi, 21 décembre 2017 18:44)

    218.000 boites ,comment vont t'elle être réparties?? on se moque de nous, surtout lors de passage en pharmacie demandé à ce que soit noté produit manquant sur vos ordonnances, ça au moins c'est vrai. Merck doit arrêter de nous prendre pour des imbéciles!!

  • #4

    marie (jeudi, 21 décembre 2017 19:13)

    mais où sont ces boites!!!! rien dans nos pharmacie, on se moque de nous!
    on nous ment

  • #5

    Nicole Noël (lundi, 25 décembre 2017 18:37)

    il faut informer les pays étrangers du danger qui les guette avec l'arrivée de la nouvelle formule.J'ai écrit aux associations étrangères, faites pareil!
    Je confirme: je ne prendrai pas la nouvelle formule,plutôt mourir!

  • #6

    prudence (mardi, 26 décembre 2017)

    Les personnes, qui n'ont pas "vécu" la descente aux enfers avec le lévothyrox modifié, ne peuvent imaginer ce par quoi nous sommes passés.
    Moi-même j'ai du mal à décrire l'état étrange dans lequel je me suis retrouvé.
    Si on me demandait de reprendre la nouvelle formule, cela ne serait pas pire que de me forcer à enjamber la rambarde d'un pont et me jeter dans le vide.

    *Il faut être vigilant en cas d'hospitalisation. Seule la nouvelle formule est distribuée.
    J'ai vu une personne qui indiquait que sa mère était malade après quelques jours d'hospitalisation. On lui avait donné la NF alors que la personne avait bien insisté auprès du médecin pour qu'elle ne la reçoive pas.
    De plus en plus grave cette crise . . . et on veut faire croire à l'opinion que tout est réglé.

  • #7

    prudence (mardi, 26 décembre 2017 07:46)

    Lors de la première réimportation d'EUTHYROX j'ai reçu une boîte.
    date utilisation jusqu'au : 11/2019 puis un n°lot

    Deuxième réimportation : date utilisation 05/2020 puis un n° de lot.
    * Par contre il y a un numéro à 10 chiffres en face de : "verwendbar" ?

    J'ai également de l'EUTIROX acheté en pharmacie en Espagne
    Date utilisation et n° de lot.

    Pourquoi ce numéro en plus sur les boîtes qui viennent d'arriver ?
    A quoi correspond ce numéro supplémentaire ?

    Merci de votre réponse (si vous en trouvez une ?)

  • #8

    prudence (mardi, 26 décembre 2017 09:00)

    Je viens de voir un message sur la pétition mes opinions.com en allemand.

    Si ma traduction est bonne (à vérifier) :
    "maintenant nous sommes devenus aussi des cobayes"

    "Mittlerweile sind wir auch versuhsmenschen geworden"