· 

Levothyrox : le juge des référés rejette la requête d'une quarantaine de patients, selon Merck France

Revoir Sylvie Chéreau dans le JT de France 2 (13h00) le 26 décembre 2016 (à 6,49 mn)


La requête d'une quarantaine de patients souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox a été rejetée mardi 26 décembre par le juge des référés du tribunal de grande instance de Saint-Gaudens (Haute-Garonne), a appris franceinfo auprès du laboratoire Merck. "Le juge des référés du tribunal de grande instance de Saint-Gaudens a reconnu qu'il n'y avait dans ce dossier ni caractère d'urgence ni préjudice d'angoisse", a expliqué Thierry Hulot, le patron des activités biopharmaceutiques de Merck France, qualifiant cette décision de "logique et fondée". 

"Merck s'est toujours conformé aux demandes des autorités de santé"

"La juge a reconnu que Merck avait largement fait ce qu'il fallait pour accompagner les patients", a affirmé Thierry Hulot. "Merck s'est toujours conformé aux demandes des autorités de santé, qu'il s'agisse de l'injonction d'améliorer la formule de Levothyrox ou de réintroduire temporairement de l'ancienne formulation de manière à faciliter la transition pour les patients qui en avaient exprimé le besoin", a-t-il précisé.

Merck a annoncé jeudi dernier que 100 000 nouvelles boîtes de l'ancienne formule du Levothyrox étaient disponibles en France et que 100 000 autres étaient en cours d'acheminement pour "début 2018". Thierry Hulot a par ailleurs rappelé que "les patients souffrant de déséquilibre thyroïdien ont aujourd'hui accès à cinq traitements différents pour leur permettre de trouver la solution qui leur convient".

Contacté par franceinfo, l'avocat des plaignants affirme ne pas encore avoir eu connaissance de la décision du tribunal.

 

Sources  : France Info 26/12/2017 - 12H38


Levothyrox : nouvelle action de patients en justice

Des victimes de la nouvelle formule du Levothyrox vont se porter à nouveau en justice pour avoir la garantie de bénéficier de l’ancienne formule du médicament qui ne leur procure aucun effet secondaire.

Si ces femmes vont bien, c’est parce qu’elles sont allées en Espagne chercher l’ancienne formule du Levothyrox. "Je me suis faite accompagner le 19 septembre. En l’espace de quatre à cinq jours, tous mes effets secondaires ont disparu", explique Sylvie Chéreau, du collectif des victimes du nouveau Levothyrox.

 

Manque d’alternatives, colère des patientes

L’été dernier, avec la nouvelle formule, leur quotidien était insupportable. "J’avais des insomnies, des crampes nocturnes et une irritabilité comme je n’avais jamais vécu." En justice, elles veulent obliger le labortatoire Merck a leur fournir l’ancienne formule. En novembre, un premier groupe de 25 plaignantes avait obtenu gain de cause à Toulouse. Depuis, la situation a évolué. Selon la Direction générale de la santé, 250 000 boîtes seront remises sur le marché et d’autres laboratoires peuvent fournir des équivalents. Mais les alternatives manquent encore selon les membres du collectif.

 

Source : FRANCE INFO - 26/12/2017 - 14H15

 

ENORME ! relire l'article ici


La presse en parle