· 

Lévothyrox : « Il faudra avoir une expertise sociologique de cette invraisemblable “crise” »

Nous pensons nous, au VNLO, qu'il faudrait surtout une expertise financière de cette invraisemblable relation entre Laboratoires et Experts de la Médecine !
Les liens d'intérêts STOP !

Dans une tribune au « Monde », cinq endocrinologues estiment que la crise provoquée par la nouvelle formule du médicament relève d’un « effet nocebo ».

 

Nous pensons que les symptômes rapportés comme « effets indésirables » ne peuvent pas être provoqués par les excipients de la nouvelle formulation du médicament du laboratoire Merck.

 

Le lactose contribuait à une moindre stabilité. L’adjonction de mannitol (un édulcorant des chewing-gums sans sucre) et d’acide citrique (utilisé dans les confitures industrielles) n’est pas à redouter ; le même excipient est utilisé dans les comprimés d’Aspro ou de ­Doliprane ou le citrate de bétaïne. Les tests chez les sujets sains ont établi une bioéquivalence analogue de la nouvelle formulation.

 

Nous pensons que les symptômes rapportés comme « effets indésirables » ne sont pas en lien avec un « déséquilibre » thyroïdien. Les signalements les plus fréquents (fatigue, maux de tête, insomnie, vertiges, douleurs articulaires et musculaires, chute de cheveux, troubles digestifs, modifications caractérielles) sont banals, peu spécifiques, peu évocateurs d’un déséquilibre thyroïdien. Le plus souvent, la TSH [thyréostimuline] est normale. La très grande majorité des sujets inquiets ont pu être rassurés.

 

Un rapport contraire aux données

Des symptômes ont été décrits chez des patients qui prenaient l’ancienne formulation. Nous pensons que le rapport de pharmacovigilance de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé du 10 octobre va, en fait, exactement dans ce sens. Dans sa conclusion, il met en avant la rupture d’équilibre provoquée par le passage au Lévothyrox « nouvelle formulation »… ce qui est contredit par les données.

 

En effet, lesdits « effets indésirables » sont strictement identiques, que les patients...

 

Source : Le Monde 28/12/2017

 

Tableau fourni par le Docteur Nicolas Bouvier

fiables ? pas fiables ?


Écrire commentaire

Commentaires: 25
  • #1

    prudence (vendredi, 29 décembre 2017 10:20)

    Il y a 3 jours (source :France info)
    BERGMANN a dit : "Cette nouvelle formule est tout aussi efficace que la précédente" !

    Il a donc reconnu que l'ancienne version était efficace !
    Je n'en reviens pas ! Cette simple phrase démonte toute la stratégie du "manque de stabilité"
    évoqué depuis des mois.

  • #2

    prudence (vendredi, 29 décembre 2017 10:29)

    VOTEZ POUR MADAME CHEREAU !

    Elle arrive en deuxième position . . . Il faut qu'elle passe en premier c'est important . . .

  • #3

    cobaye (vendredi, 29 décembre 2017 10:48)

    Moi, cobaye, pense qu'il "faudra avoir une expertise" psychiatrique sur tous ces personnages déséquilibrés à cause du pouvoir et de l'argent !

  • #4

    cobaye bis (vendredi, 29 décembre 2017 11:10)

    J'ai relevé à plusieurs reprises "nous pensons" . . .
    Il faut faire en sorte que ces individus arrêtent de penser à notre place !
    Ils servent de bouclier comme Door ! Peut-être qu'ils vont avoir aussi des surprises ?

  • #5

    cobaye ter (vendredi, 29 décembre 2017 12:03)

    Conseil d'ami

    Evitez d'aller vous faire soigner à l'hôpital LARIBOISIERE à Paris,
    vous risqueriez d'y rencontrer le diable !

  • #6

    espritlibre (vendredi, 29 décembre 2017 14:04)

    Ces fanfarons salissent la profession.
    De plus, ce n'est pas très sympa vis à vis de leurs confrères qui ont subi les effets dévastateurs de ce poison appelé "nouvelle formule".
    Pourquoi ces médecins concernés personnellement restent muets ?
    Peur d'être radié ?
    Pour ma part, je suis plus riche que tout ce "petit" monde car je n'ai rien à perdre.

  • #7

    taratata (vendredi, 29 décembre 2017 14:58)

    "Les tests chez les sujets sains ont établi une bioéquivalence analogue de la nouvelle formulation."
    Sur combien de sujets sains ? Sur quelle durée ? hommes ou femmes ?

    - Les tests chez les sujets malades de la thyroïde ont été établi à l'échelle nationale grandeur nature ?


    "L’adjonction de mannitol (un édulcorant des chewing-gums sans sucre) et d’acide citrique (utilisé dans les confitures industrielles) n’est pas à redouter ; le même excipient est utilisé dans les comprimés d’Aspro ou de ­Doliprane ou le citrate de bétaïne.

    - Je ne mange jamais de chewing-gums sans sucre ni avec sucre
    - Je ne mange jamais de confitures
    - j'ai pris doliprane une seule fois et je ne le supporte absolument pas. Etrange ?
    - je ne prends jamais d'aspro . . .

    Il serait temps de vous pencher sérieusement sur les raisons qui provoquent autant de dégâts au lieu de persister à étaler toutes ces fadaises.
    A moins que . . . la non recherche soit délibérément programmée ?



  • #8

    Lucette (vendredi, 29 décembre 2017 15:23)

    Avant de faire une "expertise sociologique" qui ne sera qu'une "masturbation intellectuelle"onéreuse pour tordre la réalité des faits, ils feraient mieux effectivement de faire expertises des produits et expertises financières. .....
    En se retranchant derrière le fait qu'il n'y a pas de danger car la molécule est Ok.. .que dire des effets secondaires qu'ils décrivent comme normaux....quand ILS DURENT TANT QUE VOUS PRENEZ CE PRODUIT NF.. ..Comment continuer à dire qu'ils sont normaux ? Nier les souffrances de ces malades, même s'ils ne sont pas la majorité des 3millions de malades...Pourquoi faire fi de ceux là, sous le pretexte que la molecule ne les met pas en danger...comment faire une telle ségrégation et justifier leurs assertions sur leur simple déni : autrement dit leur décret est sans appel et sans preuves: ILS DECRETENT AVOIR RAISON!!
    Cela me rappelle des méthodes anciennes de 39/45. ...bien des gens ont servi de cobayes pour des expériences médicales...peu s'en sont sortis et ils se souviennent....Faut il que leurs intérêts soient vraiment supérieurs à Tout...".Effet Nocebo"....nouvelle invention de ces "elites" des différents pouvoirs....Pot de terre contre pot de fer.....avec Voltaire "Crions, mes amis....criez et faites crier", battons nous encore et toujours, il y va de notre survie....Conservons cet instinct grégaire, reprenons cette conscience et ne lachons pas notre destin de.nos mains...
    JE SUIS HORRIFIÉE !!!! MAIS JE ME BATTRAI !!!

  • #9

    vigilance (vendredi, 29 décembre 2017 16:57)

    Bergmann est un fanatique de la pire espèce qui soit.

    Si vous vous renseignez sur le personnage vous ne serez pas déçu du voyage !
    Il écrase tout sur son passage. Il se prend pour Dieu !

  • #10

    victoire (samedi, 30 décembre 2017 05:31)

    VOTEZ POUR MADAME CHEREAU

    Elle est en tête de liste . . .

  • #11

    marie (samedi, 30 décembre 2017 07:02)

    *France Info "Aux Etats-Unis, l'espérance de vie recule . . . du fait des morts par overdose"

    En France, l'espérance de vie recule du fait d'un médicament imposé de force qui tue lentement mais sûrement.

    Merck a tué des milliers de gens avec le Vioxx . En France curieusement il n'y a pas eu de mort ou on ne l'a pas dit ?
    Merck veut inonder l'Europe avec sa nouvelle formule ? Qu'attend-il pour le faire ?
    Les statistiques sur son test grandeur nature réalisé en France ?












  • #12

    beurkmann (samedi, 30 décembre 2017 07:38)

    "Mobilisation policière pour la Saint-Sylvestre"

    Les terroristes ne sont pas forcément là où on les attend !

    Bergmann et ses toutous ne sont-ils pas des terroristes ?
    Bergmann ( EX. AMM) a laissé passer le Vioxx et le Médiator
    Bergmann a échappé à la mise en examen dans le scandale du Médiator.
    Le scandale du lévothyrox pourrait bien mettre fin à ses élucubrations.

  • #13

    stop (samedi, 30 décembre 2017 10:06)

    JIM le 29/12/2017
    Selon BERGMANN et Cie
    "Le rapport ne dit rien sur les enfants recevant le lévothyrox NF chez qui les pédiatres semblent unanimement n'observer aucun effet indésirable"

    Combien d'enfants prennent du lévothyrox NF ?

    Et maintenant voilà qu'ils se servent des enfants . . .

    Ces fous nourrissent leurs tares avec la crise du lévothyrox !





  • #14

    pm (samedi, 30 décembre 2017 14:24)

    "Tout homme est sujet à l'erreur,
    Toute médecine est dangereuse,
    Mais erreur pour erreur,
    danger pour danger,
    je préfère encore le médecin qui nous laisse mourir
    au médecin qui nous tue"

  • #15

    IDFIX (samedi, 30 décembre 2017 15:00)

    Bonjour Messieurs,

    Vous avez parfaitement raison.

    Par un beau matin du mois de Mai 2017, j'ai décidé d'être malade.
    Des semaines se sont écoulées et j'ai décidé d'être de plus en plus malade.
    Les mois se sont cumulés et j'ai décidé d'être extrêmement malade.
    Puis un jour, j'ai été outré que des milliers de gens aient eu la même idée que moi.

    Ce jour-là, j'ai décidé de ne plus être malade.
    Un ami, fort préoccupé par mon idée fixe, m'a rapporté d'Espagne de l'EUTIROX.
    Et c'est ainsi que mon idée s'envola . . .

  • #16

    merckmen (samedi, 30 décembre 2017 17:48)

    Un pédant, enivré de sa vaine science, n'a souvent fait qu'un sot !

    Dans le cas présents, nous avons cinq sots !

  • #17

    Nicole (samedi, 30 décembre 2017 18:33)

    extrait de ma lettre envoyée au Monde:
    "Il reste surtout des questions :
    -Pourquoi ce changement ? Les raisons que l’on nous donne sont fausses, aucune preuve n’a été apportée des soi - disant problèmes de l’ancien Levo. ( intolérance au lactose et mauvaise conservation)
    -Pourquoi n’a-t-on pas voulu écouter les malades et cherche-t-on encore à les discréditer (effet nocebo ou médiatique!) et les faire taire ? J’ai 68 ans, je n’avais jamais vu cela.
    -Pourquoi ne fait –on pas analyser et tester ces comprimés par un laboratoire étranger indépendant des industries pharmaceutiques ? Pas en aveugle mais par des scientifiques éclairés.
    -Pourquoi 5 éminents endocrinologues ne se content-ils pas de soigner leurs patients ? Il est très difficile d’avoir un rendez-vous et vous écrivez dans les journaux, et pour ne rien donner de nouveau ?L’effet nocebo doit dater du mois d’août non ?
    Voici les petites réflexions d’une victime du levothyrox , absolument indignée par le traitement de ce scandale sanitaire."
    On attend que ce journal nous donne la parole...

  • #18

    pm (samedi, 30 décembre 2017 20:40)

    1) Ils ne savent pas pourquoi cette formule provoque tous ces effets. C'est la raison pour laquelle ils masquent leur ignorance en invoquant "l'effet nocebo".

    2) Ils ne peuvent pas chercher les raisons, ils sont trop liés avec les laboratoires : conflit d'intérêts

    3) Ils ont trempé dans de nombreuses affaires sales et pour le coup sont obligés de taire la vérité et suivre les ordres qui viennent de plus haut

    4) Notre santé contrairement à ce que l'on pourrait penser est le moindre de leur souci.

    5) Ils répandent des âneries pour faire diversion de façon à ce que l'opinion publique ignore tout ce qui se passe

    6) Ils ont perdu leur âme pour l'argent mais aujourd'hui ils sont coincés . . . Ce ne sont pas des gens libres . . .


  • #19

    dg (dimanche, 31 décembre 2017 10:10)

    Le Club des cinq a pactisé avec le diable !

  • #20

    cobaye (dimanche, 31 décembre 2017 15:23)

    Dans une main perverse, la plume se transforme vite en poignard

  • #21

    jepense (dimanche, 31 décembre 2017 16:54)

    Messieurs,

    Moi cobaye pense que vous êtes des marionnettes
    qui ont cosigné ce torchon sous la menace.
    Moi cobaye pense que les ficelles, qui vous relient
    et permettent une articulation dans tous les sens,
    vont lâcher et vous projeter dans le vide.
    Moi cobaye pense . . .

  • #22

    Val64 (mardi, 02 janvier 2018 15:29)

    Et que dire du Monde, ce torchon qui publie sans honte de telles déclarations nous traitant de folles !
    Que dire du fait que dans les excipients de la nouvelle formule, il y a en plus un perturbateur endocrinien
    reconnu ????

    Médecins ? Ces cinq là devraient mourir de honte, mais ils ont bien dépassé ce stade !

  • #23

    info (mardi, 02 janvier 2018 16:29)

    En dépit de ses caractéristiques cancérologiques et toxicologiques,
    on trouve du BHT dans les produits pharmaceutiques notamment.
    Le BHT serait un perturbateur endoctrinien . . .

  • #24

    oups (mardi, 02 janvier 2018 16:47)

    endocrinien

    Le principal est de reconnaître ses erreurs !

  • #25

    irene (mardi, 02 janvier 2018 20:45)

    Que vaut la parole de cinq endocrinologues misogynes
    quand on sait que 80% de femmes prennent un traitement pour des problèmes de thyroïde ?