· 

Essonne : Levothyrox, un changement de formule dangereux

Il y a 4 ans, Josette, habitante de Cerny, a été diagnostiquée avec une hypothyroïdie et, depuis le changement de formulation du Levothyrox, ce médicament qui soigne les patients atteints d’une insuffisance de la thyroïde ou qui ont subi une ablation de cette dernière, a vu sa santé se dégrader.

Passer d’un médicament qui soigne à un médicament qui finit par vous empoisonner. C’est l’amère expérience que vivent tous les jours ces patients, comme Josette qui, suite aux nouveaux excipients contenus dans la nouvelle formule du Levothyrox, ont subi maux de ventre, nausées, vertiges, pertes importantes de cheveux, grande fatigue et douleurs musculaires.

 

Le souci, c’est que nul de ces 3 millions de patients, et surtout de ses 200 000 personnes au 4 septembre dernier qui ont signé une pétition réclamant le retour de l’ancienne composition, n’ont été informés à aucun moment du changement de formulation.

 

« On a changé un produit sans que personne ne le sache, il y a des personnes à qui cela convient très bien, tant mieux pour elles. Mais pour ceux à qui cela ne convient pas, je trouve cela vraiment scandaleux. Je me dis que moi je peux encore un peu témoigner, mais j’imagine qu’il y a plein de femmes qui sont en maison de retraite ou plus âgées et qui n’ont pas les moyens de s’exprimer. Et qui doivent souffrir en se demandant pourquoi elles souffrent », témoigne Josette qui n’arrive pas à se défaire de ce sentiment de colère et d’impuissance.

 

Source : Le Républicain de l'Essonne du 15/02/2018


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    pauline (vendredi, 16 février 2018 16:02)

    "Le souci, c’est que nul de ces 3 millions de patients, et surtout de ses 200 000 personnes au 4 septembre dernier qui ont signé une pétition réclamant le retour de l’ancienne composition, n’ont été informés à aucun moment du changement de formulation."

    - "souci" ! Le mot n'est-il pas faible lorsque l'on se retrouve en invalidité à cause d'un médicament ?

    - donc si j'avais été informée, si j'ai bien compris, je n'aurais pas eu d'effets invalidants ?

    - peut-on espérer avoir un peu de respect SVP ?

    Ecrire un article c'est bien mais minimiser ce scandale , car c'est un scandale,
    ne nous apporte aucune aide !