· 

Fabienne témoigne des effets délètères du Nouveau Lévothyrox

Bonjour, je me prénomme Fabienne, j'ai 61 ans et n'ai plus de Thyroïde depuis 2009.

 

Le 23 mai lors de ma demande de renouvellement du Levothyrox, la pharmacienne m'a signalé un changement d'emballage uniquement.

 

Dès le mois de juin j'ai commencé à avoir mal à la tête, des palpitations cardiaque, mal aux jambes, m'empêchant de faire ma marche quotidienne avec mes amies, des crampes interminables durant les nuits, des douleurs lombaires. Je ne m'endormais que vers les 4 ou 5 h du matin et de fait était très très fatiguée. Moi qui suis d'habitude si active, aimant jardiner, j'ai tout laissé tomber n'ayant plus de force.

 

Par hasard, j'ai lu sur internet un article sur la modification de ce médicament que je prenais depuis 25 ans. J'ai donc rendu visite à mon médecin, bien qu'il m'ait dit ne pas être informé, à quand même bien voulu m'écouter et m'a prescrit une prise de sang, tout en me prescrivant un médicament pour mes douleurs aux jambes et un anxiolytique pour mes palpitations cardiaques.

 

Il était en congés quand j'ai voulu lui faire lire les résultats d'analyses et c'est son confrère qui m'a reçue. "Vos analyses sont normales et vous êtes dépressive madame, je vais vous soigner pour la dépression !"

 

Sur ce, j'ai envoyé ces analyses à mon endocrinologue de Lourdes, qui m'a répondu un mois plus tard, "vos analyses sont normales, référez-vous au site français d'endocrinologie !" Autrement dit, circulez, il n'y a rien à voir !!! Je me souviens qu'en Août, j'ai eu une grave dispute avec mon beau fils pour des broutilles, j'ai fait ma valise et j'ai pris la route, perdue, en colère, ne sachant où aller et j'ai atterrie chez ma mère à 150 kms de chez moi. Des sautes d'humeur, j'en ai eu plusieurs, sans trop savoir pourquoi. J'aurais pu avoir un accident, causer un accident.

 

Le 14 septembre, je suis revenue voir mon médecin habituel qui m'a dit, et bien nous allons nous débrouiller seuls, je vais tenter de baisser le traitement. Malgré cela, mes symptômes sont restés les mêmes.

 

Nous sommes partis en vacances au Portugal. Mon conjoint me disait tout le temps d'aller en pharmacie chercher l'ancienne formule, je refusais systématiquement, pensant qu'il y avait bien une solution en France, que ce n'était pas possible de me laisser ainsi. Je n'ai pas profité de ces deux semaines, toujours sans dormir, toujours aussi fatiguée.

 

C'est en rentrant, le 5 octobre que j'ai regardé une émission télévisée et que j'ai entendu Annie Duperey.

 

J'ai vu un reportage sur une réunion et j'ai de suite, je ne sais pas pourquoi, retenu le nom de Maître Jacques Levy. C'est donc à 5h du matin que j'ai recherché sur internet le moyen de le joindre et que je lui ai adressé un mail. Mais comme mon mail ne lui parvenait pas, je l'ai appelé à 9h. Il m'a dit ceci : "dans un premier temps, faites votre déclaration à la pharmacovigilance, puis rejoignez le Collectif des Victimes du Nouveau Levothyrox en Occitanie et si vous voulez poursuive le Laboratoire Merck en justice, alors je vais vous communiquer les documents à me retourner". Ce que j'ai fait.

 

Le 9 octobre, je me suis rendue à ma pharmacie habituelle pour demander la date exacte de la prise du nouveau Levothyrox. Mon pharmacien (un ami pourtant) m'a répondu que nous étions toutes et tous des mythomanes. Il n'est plus mon pharmacien depuis !

 

 

Suite aux différents référés en justice, Toulouse, Saint Gaudens, j'ai pu obtenir l'Euthyrox Allemand, mais mes analyses ne sont toujours pas bonnes, je passe d'hyper à hypo, d'hypo à hyper. J'ai tenté de changer le traitement pour le L Thyroxin Henning de Sanofi, en vain. Nausées, vertiges, perte de connaissance, malaises, perte de 4 kg. J'ai donc repris l'euthyrox. J'étais dosée à 100mg depuis 25 ans, je suis aujourd'hui à 125 mg. J'ai retrouvé le sommeil, j'ai moins mal aux jambes, moins de crampes, moins de palpitations (mais toujours sous anxiolytique), j'ai refusé l'antidépresseur, mais je suis toujours fatiguée, envie de ne rien faire.

 

Tout me coûte, le ménage, le repassage, les repas, mais j'ai la chance d'avoir un conjoint qui me comprend, j'ai la chance, nous avons la chance de n'être plus seuls, nous avons la chance d'être dans ce collectif qui se bat pour tous. J'ai pu connaître Sylvie, Dominique, Marielle et puis Véronique, Germain et vous autres membres de mon bébé collectif. Je suis fatiguée, certes, mais j'ai suffisamment de force pour continuer la lutte !

 

Aujourd'hui, j'attends avec impatience l'arrivée du T Cap's, je suis consciente que mon corps va devoir de nouveau s'adapter, mais le jeu en vaut peut-être la chandelle, en tout cas je refuserai dorénavant tout médicament des Laboratoires Merck.‍



Si vous aussi vous voulez témoigner, envoyez nous votre histoire à vnloweb@free.fr en indiquant en object : Témoignage de Victime


Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    l_fleur 27 (mercredi, 11 avril 2018 13:16)

    Moi j ai eu de s effets indésirables musculaire, chute de cheveux , gonflement du ventre , prise de poids , vertiges , perte de mémoire , mon médecin n ayant pas été averti du changement de formule , piqures , rien ne fait
    Quand en septembre j ai lu sur internet , mon medecin me priscrit L Thyroxin Henning effets indésirables
    La j ai l ancien Levothyrox en algerie
    Pour mes effets indesirables restent des sequelles , chute de cheveux et en plus gros probleme d estomac , voir intervention
    Merci Merckcet la minlstre de la santé
    Donnez nous notre ancien Levothyrox depuis 19 ans sans probleme et forte dose du 200

  • #2

    E032 (mercredi, 11 avril 2018 15:47)

    Bonjour,
    J ai eu le même que toutes les victimes mais comme j ai une fybromialgie, les médecins m ont que ça n avait rien a voir avec le nouveau Levothyrox.
    Mes résultats d analyses change sans arrêt, mais personnes ne veut rien faire. Le pharmacien m a répondu que c'était a nous de nous adapter!! Je suis très fatiguée, j ai pris beaucoup d 'estomac, j ai des sautes d humeur comme avant mon opération!! J ai passé 20 ans tranquile et là!!! Tout ça pour un histoire d argent et la politique qui se "chie" dessus!
    merci

  • #3

    Palpacuer Vela (mercredi, 11 avril 2018 19:06)

    Bonjour j'ai eu pendant 9 mois tous les effets secondaires du nouveau Levothyrox ! Depuis novembre 2017 je prends le L-thyroxin de Sanofi 75 mg mais je suis toujours aussi fatiguée ! Mon médecin traitant m'a fait faire une nouvelle analyse sanguine NFS + cortisol. Je le revois lundi 16 avril. Ma tsh : 1.13. Parmis vous qui prend aussi le L-thyroxin de Sanofi et avez vous des effets secondaires ? Merci.

  • #4

    Martin Maillard (jeudi, 12 avril 2018 00:43)

    J’ai pris pendant 23 le Levotyrox sans problèmes. L’année derniere j’ai commencé l’enfer. Palpitations vomissements douleurs intestinales déprime... On m’a fait toutes sortes d’examens encore dernièrement. Mais rien à part une gastrite. Je suis fatiguée je ne peux plus faire mes activités. Je suis bipolaire donc tout est mis l’as dessus. J’ai perdu plus de 35 kg. J’a Même demandé à mon psy si je devenais anorexique il m’a certifié que non. J’ai toujours été enveloppée. Je suis passée de la taille 48 à 38 !!! Mais c’est dans ma tête. Je ne sais plus manger je suis malade après les repas. Je ne supporte plus le gluten ni le lait de vache... Dt tout a commencé en avril 2017 � Alors. J’ai eu Sylvie au téléphone et elle m’à écouté avec beaucoup de bienveillance. J’ai regardé l’emiSison enquête de santé et quand j’a entendu que les chinois ne supportaient pas le lactose et que le laboratoire Merck veut le marché j’en ai pleuré. Mon cauchemar continue et je n’ Plus de solutions.
    Merci Madame là ministre nous ne sommes pas 17000 mais d’ap la présidente des malades de la tyroïde nous serions pas loin de 500000.
    Alors on fait quoi ? Je suis en hypotyrie mais mon corps réagit en hyperthyroïdie...

  • #5

    Ismael (lundi, 16 avril 2018 00:16)

    Il faut attendre 4 mois jusqu'à la thyroïde s'estabilise. La bioequivalence c'est ne pas la même.

    150mcg ancienne Levothyrox
    Égal 125 de nouveau Levothyrox ou 125 de Sanofi Henning.

    Moi avec Hashimoto, 5 mois après de baisser la dosse de 175mcg a 150mcg sont presque finis la diarrhée, crampes, migraines, doleurs à niveau de la poitrine, brûleurs, insomnie....

    J'ai changé a Sanofi Henning il y à 1 mois (5 mois après de passer de 175 ancienne Levothyrox a 150mcg nouveau Levothyrox). Aucun effect indésirable.

    Il faut baisser la dose car l'ancienne Levothyrox étais mauvais formule qui se degrade avec le temps, 4 mois après de baisser la dosse Thyroïde a 1,5.

    Consultez a votre medecin.

    Désolé si erreurs écrits, je ne suis pas français. Bonne courage !