· 

Levothyrox : les opposants à la nouvelle formule maintiennent la pression

Un rassemblement des victimes des effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox est prévu ce mercredi à Paris, en marge de la dernière réunion du comité de suivi du ministère de la Santé.

Près d’un an après les premiers signalementsle Levothyrox revient sur le devant de la scène. L’Association française pour les malades de la thyroïde (AFMT) organise ce mercredi une manifestation à Paris pour faire entendre leurs revendications. 

Face au silence du gouvernement, les patients, victimes des effets secondaires de la nouvelle formule du médicament, continuent de plaider pour un retour à l’ancienne formule. Selon plusieurs membres de l’AFMT, les alternatives proposées sur le marché ne sont pas satisfaisantes, souvent difficilement trouvables. "Il y a 15 jours, j’ai demandé le Tcaps (formule alternative, NDLR), le pharmacien n’avait pas et pire, il ne le connaissait pas", déclare Muriel Salomon, au micro de France Inter

Des analyses de la nouvelle formule

Le rassemblement de ce mercredi, prévu à 14 heures, intervient au moment où le comité de suivi du ministère de la Santé tient sa dernière réunion sur la crise sanitaire du Levothyrox. L’AFMT veut dénoncer "une crise sanitaire loin d’être terminée", explique l’association à Franceinfo. "Un million de malades ont quitté le Levothyrox de Merck", soit environ un tiers des malades. Me Christophe Leguevaques estime, auprès de Franceinfo, qu’il y a "une sous-estimation de la gravité par les autorités"

Ce mercredi, l’AFMT veut faire entendre la voix des victimes mais également annoncer les résultats des analyses, faites par des laboratoires privés, de la composition des cachets de la nouvelle formule. Pas question pour eux de clôturer cette crise, qui se poursuivra également en justice avec les nombreuses plaintes de victimes.


Écrire commentaire

Commentaires: 0