· 

Video de la Commission Flash Levothyrox du 31 octobre 2017

Selon Jean-Pierre Door, Député LR et rapporteur de la Commission d'Enquête Flash sur le Levothyrox NF, la crise serait médiatique et non sanitaire.

Les Députés travaillant sur cette Commission sont : 

  • Mme Brigitte Bourguignon, présidente
  • M. Jean-Pierre Door, rapporteur (LR)
  • M. Olivier Véran (LREM)
  • M. Jean-Pierre Door
  • Echange de vues
  • M. Bernard Perrut (LR)
  • M. Boris Vallaud (PS)
  • Mme Jeanine Dubié (PRG)
  • M. Jean-Pierre Door
  • Mme Valérie Rabault (NG)
  • M. Jean-Pierre Door
  • M. Jean-Hugues Ratenon (FI)
  • M. Gérard Cherpion (LR)
  • M. Jean-Pierre Door
  • Mme Brigitte Bourguignon

 

Nous vous invitons à regarder la vidéo 

 

A Monsieur le Rapporteur qui prétend que les effets secondaires subits par les patients depuis la prise du nouveau Levothyrox sont inscrits dans la notice, nous lui rappelons que NON... Ils ne le sont pas tous !

Nous avons bien écouté cette vidéo... nous pouvons affirmer que 2 députés n'ont pas eu de réponse à leur question, Madame Valérie Rabault et Monsieur Jean-Hugues Ratenon. Pour eux, c'est juste "circulez, y a rien à voir !"
Alors Monsieur le Député Door, pas de réponse à ces questions qui intéressaient pourtant les malades ? 


Les effets indésirables vécus répertoriés par un sondage sur le site ATOUTE.ORG  :

Sur le site Atoute.org, nous pouvons retrouver le sondage en ligne effectué auprès des malades soumis de force à la nouvelle formule dont vous trouverez la liste des effets indésirables constatés à ce jour. 

Comme vous pouvez le constater, on est bien loin de la fiche posologie ! et surtout, certains effets indésirables n'ont aucun rapport avec une dysthyroïdie. Alors d'où viennent-t-ils ? 

 

Lire le blog de Jean-Pierre DOOR, Rapporteur de la Commission Flash Levothyrox. Selon lui :

"J'ai présenté ce soir les conclusions de la mission parlementaire  sur le Lévothyrox nouvelle formule, ce médicament pour la thyroïde.

Il ne s'agit pas d'une crise sanitaire comme pour le Mediator (responsable d'atteintes de valves cardiaques), mais d'une crise médiatique autour de la nouvelle formule du Lévothyrox commercialisée à la fin mars,  au terme de l'audition d'experts, d'associations de patients, du laboratoire allemand Merck et de l'Agence du médicament ANSM.

L'enquête de pharmacovigilance de l'ANSM rendue publique le 11 octobre ne montre aucun effet indésirable nouveau qui serait spécifique à la nouvelle formule.

Les troubles résulteraient de problèmes d'adaptation du dosage avec la nouvelle formule, plus stable pendant toute sa durée de conservation - trois ans. 

Les autorités sanitaires n'ont pas anticipé la crise de la mise sur le marché de la nouvelle formule du Levothyrox et pas envisagé qu'un grand nombre de patients souffrirait d'effets indésirables."

Il faudra qu'il nous explique donc pourquoi les boites d'Euthirox que nous nous procurons de l'autre côté des frontières a une date de péremption au minimum d'un an de plus celle du LEVOTHYROX NF.

Cette question taraude nos esprits hystériques de malades de la thyroïde.