· 

Le Docteur Nicolas Bouvier porte plainte pour tromperie aggravée

Que les professionnels de santé se manifestent tous !

Je vous invite à lire également cet interview pour le site Egora du Dr BOUVIER

 


Écrire commentaire

Commentaires: 12
  • #1

    Menager Martine (samedi, 11 novembre 2017 08:42)

    Bonjour Docteur,
    Je suis une victime du levothyrox.
    Je suis déstabilisée et recherche un médecin à l écoute pour m aider.
    J habite proche de st Germain en laye 78.
    Merci de votre aide si vous le pouvez
    Cordialement.

  • #2

    JOCELYN DIONNE (samedi, 11 novembre 2017 10:14)

    Bonjour Docteur
    Bravo pour votre détermination. Enfin, quelqu'un de courageux qui s'implique afin de ramener Merk et le réseau de la santé à la raison.
    Je suis québécois et j'habite à Lyon. J'avais le traitement levothyrox depuis une vingtaine d'année et tout allait très bien. Le jour où j'ai commencé à prendre la nouvelle formule plein de symtômes sont apparus, notamment la perte de mémoire, la manque d'équilibre, la perte de concentration, des douleurs au dos et aux jambes sans compter les crampes au jambes.
    J'ai réussi à obtenir Eurothyrox. Les effets secondaires s'estompent doucement.
    Finalement, je n'avais pas le mal imaginaire dont parle la Ministre Buzin et les autres intervenants.
    Foncé et taper leur dessus jusqu'à ce qu'ils soient à genoux et paient pour le mal qu'ils ont fait. Encore bravo et bon courage.
    J'ai énormément de respect pour voux
    Cordialement

  • #3

    Dai (samedi, 11 novembre 2017 12:23)

    Bjr moi aussi je suis une victime du LEVOTHYROX je souffre je suis seul. Veuve j'espère qu'il vont faire leur possible pour nous aidez. Merci docteur .

  • #4

    victime du nouveau lévothyrox (samedi, 11 novembre 2017 14:10)

    Témoignage

    AVANT LE MOIS DE MAI 2017

    Thyroïdectomie totale en 1994 pour un goitre multi nodulaires
    Polyarthrite rhumatoïde diagnostiquée 4 mois plus tard

    DEPUIS MAI 2017 A OCTOBRE 2017

    mon état de santé s'est dégradé de jour en jour :

    maux de tête, maux d'estomac, bouffées de chaleur, tachycardie, augmentation de ma tension, malaises, crampes dans les mollets et orteils, somnolence à toute heure de la journée, irritabilité, extrême fatigue, état grippal sans température , gonflement avec douleurs aiguës au niveau d'un pied


    Faits troublants :

    Depuis 9 ans sous biothérapie, ma polyarthrite était parfaitement stabilisée.
    Ma rhumatologue a constaté l'état de mon pied et m'a prescrit 1 injection par semaine au lieu d'une par mois sans aucun résultat.
    Je suis donc restée 5 mois dans l'impossibilité de marcher et une souffrance digne d'une polyarthrite sévère.

    Mon médecin généraliste, au vu de tous ces symptômes , m'a immédiatement prescrit de l'EUTHYROX et j'ai réussi à m'en procurer chez mon pharmacien le 3 octobre 2017.

    Ma TSH était dans les normes habituelles et mon bilan sanguin également.


    DEPUIS LE 3 OCTOBRE 2017 A CE JOUR


    Tous les symptômes ont disparu progressivement avec l'EUTHYROX uniquement.
    Je n'ai pris aucun autre médicament.

    Je suis allée chez mon médecin au bout d'un mois. Ma tension était parfaite à nouveau. Mon pied complètement dégonflé . . .
    En résumé elle avait devant elle une patiente entièrement rétablie.

    De sa propre initiative, elle m'a rédigé une ordonnance d'EUTHYROX pour 6 mois.
    La suite vous la connaissez : impossible d'en trouver dans les pharmacies !

    QUESTION

    Comment peut-on prétendre que « le nouveau lévothyrox est meilleur » alors que des milliers de gens souffrent avec ledit produit ?
    Comment peut-on prétendre que « le nouveau lévothyrox est meilleur » alors qu'il n'y a pas de recul sur ses effets à plus ou moins longue échéance ?
    Qui est capable de dire qu'il n'y aura pas de séquelles après 6 mois d'intolérance de ce produit ?

    Merci Docteur pour votre engagement. C'est un "scandale sanitaire majeur" !
    Malheureusement il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

  • #5

    BREDOUX BEATRICE (samedi, 11 novembre 2017 16:05)

    Je vous remercie de ne pas nous prendre pour des psycopathes comme me l'a fait comprendre mon andoctrinologue et mon pharmacien. Au mois de 'avril je commence a prendre le levotyrox nouvelle formule au mois de mai je vais voir mon médecin traitant pour une grosse fatigue il me prescrit du berroca , je passe les vacances au ralenti plus de rando plus de vélo, j'ai pris 5kilos, toutes mes articulations me font mal, j'ai une perte de cheveux, des démangeaisons surtout à la tête et au pubis. Aujourd'hui je dois prendre de l'thyroxine henning mais les pharmacies ne sont pas approvisionnées doit on la prendre? où va t'on? merci encore pour votre aide

  • #6

    Fran Soaze (samedi, 11 novembre 2017 16:47)

    Tout simplement merci
    Depuis des mois rien ne va plus.. en fait depuis le mois d'avril dernier.. au moment du changement de formule... sauf que je cherchais: ce que javais pu manger pour me gratter au sang.. pourquoi javais des crampes des que je fais 2 pas.. pourquoi je prends du poids sans changer mon alimentation.. pourquoi jai des maux de cranes atroces... etc etc... et voila jai mis un coupable sur toutes ces horreurs subies.. le nouveau levothyrox.. merci de me croire de nous croire.. de nous aider. Non nous ne sommes pas gens qui psychotent, car depuis 41 ans que je me soigne javais trouve un équilibre et .. tout est a refaire
    Cordialement
    Fran Soazee

  • #7

    ayee jacqueline (samedi, 11 novembre 2017 17:16)

    j'ai 79 ans ayant tous les symptômes crampes douleurs musculaires vertige fatigue etc..depuis le
    nouveau levothryrox hypothyroide ths anormale et debut de diabete
    j'ai arrêté ce medicament et prend euthyrox espagnol tout est rentré dans l'ordre plus de malaises
    merci d'être de notre côté et merci de continuer à vous battre contre ces lobbys
    salutations

  • #8

    Floquet sylvie (samedi, 11 novembre 2017 17:33)

    Je demande de l aide je réside à côté de bourg en bresse et mon médecin traitant ne comprends pas mes symptômes il dit que je fais partie des gens qui écoute trop les médias

  • #9

    GOMES (samedi, 11 novembre 2017 17:44)

    Bonjour très cher Docteur,
    Juste un petit mot pour vous dire merci !Merci du fond du cœur !
    Bien cordialement
    Joana

  • #10

    LIBERTINO (lundi, 13 novembre 2017 13:08)

    Bonjour Docteur,
    je suis aide soignante et victime comme d autres des effets secondaires du levothyrox. N ayant eu aucune écoute de l'ansm qui me prend pour une demeurée et se défausse disant que mes problemes sont dus à une allergie!! javais gonflé de partout palpitations insomnies vertiges et douleurs articulaires . Mes tendons péroniers sont toujours très douloureux et enflammés . Mon IRM est prévue pour le 17 novembre. J habite le Jura et je me tourne vers vous car il n est pire situation que de n’être pas entendue.
    Je désirerais rejoindre les malades qui portent plainte, comment procéder, quel est le montant de la participation financière car je suis en retraite et avec des moyens très limités. merci pour vos conseils.
    cordialement.
    MARIE.A.

  • #11

    vitter (samedi, 18 novembre 2017 16:56)

    ENFIN UN MEDECIN,QUI A ÉCOUTÉ SES PATIENTS ET QUI EST DIGNE DE CETTE PPROFESSION. MERCI A VOUS DOCTEUR .

    CORDIALEMENT,

    G.VITTER

  • #12

    SIMON Catherine (samedi, 20 janvier 2018 16:24)

    Pris connaissance de votre engagement ce jour seulement. Nouvelle formule prise fin juin : épuisement mi juillet. Re ancien levothyrox fin juillet et sante ok mi août. Nouvelle formule début septembre : problèmes de maux de tête, vertiges, douleurs diverses, suspicion AIT. Ensuite déclin et épuisement total mi novembre. Essai L Thyroxine H non supportée au bout de 5ème jour. Re nouveau levothyrox jusque 12 décembre, remplacé par L Thyroxine gouttes Serb supportée 16 jours puis douleurs gastriques aiguës. Stop gouttes donc Euthyrox reçu derniere semaine décembre. Depuis lente amélioration mais fatigue intense, activités toujours suspendues, douleurs thoraciques d'où passage aux urgences, TSH baisse doucement... enfin je peux faire quelques mètres en plein air mais pas encore conduire... 2 mois complets de léthargie, comme après traitement à l'iode en 2013... Non, je n'ai pas rêvé, le nouveau levothyrox est un poison doublé d'une efficacité réduite. J'ai mis 13 années à obtenir un pseudo équilibre. Au nom de quel progrès a-t-on supprimé le lactose présent dans tant de formules médicamenteuses pour le remplacer par d'autres substances mal tolérées par beaucoup (ce qui était prévisible).
    Aujourd'hui je commence à sortir de ma torpeur et je veux exprimer ma colère, pas pour de l'argent, mais pour retrouver le médicament qui m'a servi de béquille depuis 14 ans.
    Merci de m'avoir lue et pour votre engagement courageux.
    Jusqu'à ces jours je n'avais pas la force de réagir. Aujourd'hui je suis prête.
    Catherine SIMON