· 

Sylvie Chéreau, victime combative du Levothyrox et Lanceuse d'Alerte

Grâce à un appel à témoignages, cette entrepreneure a permis de fédérer, en moins de deux mois, près de 2000 victimes de la nouvelle formule du Levothyrox en leur ouvrant un espace de parole. Elle s’est aussi lancée, aux côtés d’une centaine d’entres elles, dans une bataille judiciaire contre le laboratoire Merck afin d’obtenir le retour de l’ancienne version du médicament.

BOULEVERSEMENT

Sylvie Chéreau, 48 ans, vit sans thyroïde depuis 14 ans. « Trois semaines après mon ablation, grâce au médicament, mon état s’est stabilisé », raconte-t-elle. Depuis, le traitement fait partie de sa vie sans perturber son quotidien chargé de cheffe d’entreprise. Jusqu’en mai 2017. « Mais en 2017, je me suis sentie soudainement très fatiguée, comme une grippe sans fièvre. J’avais des douleurs thoraciques intenses, des insomnies, je ne pouvais plus conduire. J’ai attribué cela à une surcharge de travail et à la fin d’année scolaire de mes quatre enfants à gérer ».

REVELATION

Elle consulte alors son médecin. « Mon taux de thyréostimuline était trop élevé. Ce n’était pas arrivé depuis 14 ans ». Le témoignage d’Annie Duperey à la radio en septembre est un déclic. « Elle décrivait les mêmes symptômes, le scandale de la nouvelle formule du Levothyrox venait d’éclater. Ce n’était donc pas dans ma tête ».

 

IMPULSION

Aidée de sa fille, elle lance alors un appel sur Leboncoin et voit affluer des centaines de témoignages. « Du matin au soir, je recevais des messages de gens désespérés dont la vie a été bouleversée ». Puis, elle créé un groupe de discussion sur Facebook. Suivent des réunions publiques à Saint-Gaudens, où elle vit, et à Toulouse. « Nous avons alors créé le collectif Victimes du nouveau Levothyrox Occitanie (VLNO), c’était devenu trop lourd à gérer ». Il compte actuellement 1900 membres et récolte des dons pour poursuivre ses actions.

 

COMBAT

En parallèle, Sylvie Chéreau contacte l’avocat toulousain Jacques Lévy. Représentant aujourd’hui une centaine de victimes, il a obtenu une assignation “d’heure à heure”, afin de demander la remise immédiate sur le marché de l’ancien médicament. Une procédure rare obtenue dans des situations d’urgence. L’audience s’est tenue à Toulouse le 7 novembre. « Un premier pas», selon Sylvie Chéreau qui, depuis le 19 septembre, se procure la précédente version en Espagne. «Tous les patients ne peuvent pas se le permettre», concède-t-elle.

 

JUSTICE

«L’autre étape sera de faire reconnaître notre souffrance. Nous encourageons donc les victimes à déclarer leurs effets indésirables » insiste la cheffe d’entreprise. «Nous ne voulons pas nous faire de l’argent mais nous voulons que cela coûte très cher à Merck.»

 


www.vnlo.fr
www.gofundme.com/VNLO-fr

Erratum : l'audience s'est tenue non pas le 7 mais le 8 novembre à Toulouse. Lire l'article concernant cette audience 


Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Guasch (mercredi, 15 novembre 2017 15:15)

    depuis avril 2017, j'utilise le LEVOTHYROX nouvelle formule. Peu à peu sont apparus, les maux de tête, troubles de la vision et du sommeil, pression dans la poitrine. J'ai eu l'opportunité de me rendre en Espagne il y a 15 jours, j'y ai ramené de l'EUTHYROX pour trois mois.

  • #2

    Suzanne GENTIL (jeudi, 16 novembre 2017 10:09)

    mon adresse postale est :
    5 rue Mistral
    30100 ALES
    Je désire adhérer à votre collectif mais je n'ai pas internet.
    Pouvez-vous aussi faire adhérer mon amie :
    Mme Claudette GERVAIS
    Merci d'avance.

  • #3

    Odile (lundi, 20 novembre 2017 16:49)

    Bonjour Madame,
    je vous envoi ma video car en ce moment je souffre le martyre avec le nouveau levothyrox, j'ai arrêté mon cachet depuis hier car c'est un poison, j'ai essayé de trouver l'ancienne formule dans les pharmacies mais ils sont en rupture !
    je suis en détresse et surtout je souffre, maux d'estomac, tachycardie, migraine intense et courbatures sur tout le corps, je ne me sens pas bien du tout
    Je vous laisse mes coordonnées si vous le souhaitez
    mail : flip123@hotmail.fr
    Bien cordialement
    Odile

  • #4

    Lopez Pierre (mardi, 19 décembre 2017 12:18)

    Je vous ecrie car j ai vu sur fr3 ce que vous avez dit et malheureusement mon marie est dans le meme cas il prend le levothyrox 125 et il n est pas bien du tout ,il dort mal il est nerveux un rien il se contrarie et il a grossi de 4 kilo et donc on ne sait pas quoi faire pourriez vous nous consseyer .cordialement Pierre Lopez